La Brigade : les passions d’Eddy Mitchell

La Brigade : les passions d’Eddy Mitchell

Eddy Mitchell est un homme de passion. Passion du rock, le pur, le vrai, celui qui vient des Etats-Unis et qui a débarqué en France grâce à lui. Celui des guitares qui claquent, un rock classique qu’on dirait « vintage » aujourd’hui. Pas celui des années 1980, pas celui de David Bowie, encore moins celui des BB Brunes. Eddy Mitchell, pourtant, ce n’est pas que le rock. Sa seconde passion, c’est le cinéma. Américain toujours. Vintage, forcément. Il aime les films des années 1950, ceux de l’âge d’or du cinéma américain, celui qui se voit en salles, celui des nanars flamboyants et des films noirs d’Humphrey Bogart. Eddy Mitchell est une mythologie américaine à lui tout seul. Un passionné qui n’a jamais dévié, qui n’a jamais renié ce qu’il aimait et ce qui le passionnait même quand il était le seul à le défendre.
MA LISTE
Quotidien
3m26
14 juin 2022 à 17:56
Quotidien