La Brigade – Piqûres sauvages en boîte et en Festival : violence ou jeu malsain, le phénomène prend de l'ampleur

La Brigade – Piqûres sauvages en boîte et en Festival : violence ou jeu malsain, le phénomène prend de l'ampleur

Après deux ans d’annulation et de jauge restrictive pour cause de Covid, les Festivals vont enfin revoir le jour cet été. Ce qui devait être une excellente nouvelle pour les fans et les organisateurs est pourtant ternie par une menace de plus en plus inquiétante. Depuis la fin mars, plus de 300 personnes, majoritairement des femmes, ont été victimes de piqûres suspectes. En boîte de nuit, mais également en concert ou en festival, on dénombre des centaines de cas de personnes piquées avec des seringues dont on ignore souvent le contenu. Parfois, elles sont simplement vides et participent, surtout, à entretenir un climat de psychose en plus d’être un jeu malsain et dangereux. Parfois, elles contiennent en revanche du GHB, plus connu sous le nom de drogue du violeur. Face à ce phénomène, le monde du spectacle s’organise. On en parle avec Ambre Chalumeau dans sa Brigade.
MA LISTE
Quotidien
4m03
6 juin 2022 à 18:05
Quotidien