La Chine, nouvel ennemi public n°1 chez les conservateurs américains

La Chine, nouvel ennemi public n°1 chez les conservateurs américains

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les Etats-Unis ont dépensé plusieurs dizaines de milliers de dollars pour venir en aide à l’armée de Volodymyr Zelensky. Une aide que le camp des pro-Trump conteste de plus en plus vigoureusement dans le pays. Donald Trump passe ses journées à critiquer Joe Biden et a assuré qu’il ne lui aurait fallu qu’une journée pour mettre fin à la guerre en Ukraine. L’ancien président et ses soutiens estiment aussi que le principal ennemi des Etats-Unis n’est pas la Russie, mais la Chine et en veulent pour preuve les récents « ballons chinois » abattus au-dessus du territoire américain. Ce week-end se tenait le grand rendez-vous annuel des conservateurs américains, le CPAC. Sophie Gousset y était.

Quotidien
3m46

Quotidien