La Culture : l’histoire culturelle des arabes à la télévision française

La Culture : l’histoire culturelle des arabes à la télévision française

Ambre Chalumeau axe comme souvent sa chronique culture du jour en rapport avec notre invité, Azzeddine Ahmed-Chaouch. Le journaliste, ancien chroniqueur de Quotidien a réalisé un documentaire exceptionnel, diffusé ce soir sur TMC, intitulé « L’arabe dans le poste », qui retrace l’histoire de nombreuses personnalités d’origines maghrébines à la télévision française. Ambre Chalumeau revient sur ce qu’elle appelle un moment charnière à la fin des années 1990, durant lequel les artistes deviennent particulièrement populaires dans deux domaines. Le domaine de l’humour, d’abord avec une véritable diagonale culturelle à travers le succès de Jamel Debbouze, notamment, qui pointe la discrimination que les arabes subissent en France. Puis le domaine musical, avec comme symbole fort, Rachid Taha et son groupe « Carte de Séjour ». Moment également où le raï explose dans l’hexagone. Le concert « 1,2,3 soleils », remplira lui les milliers de places de Bercy avec un show en arabe, et certains titres dénonçant la France coloniale et raciste. Mais beaucoup de choses vont changer après les attentats du 11 septembre 2001. La place des arabes en France redevient contestée et discriminée. Malgré cela, aujourd’hui, des artistes français d’origine arabes tiennent toujours une place particulièrement puissante dans le monde, à l’image de DJ Snake, l’un des français les plus écoutés de la planète.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
3m39
Dispo + 30j

Quotidien