La Culture : « Sans jamais nous connaître », une excellence de beauté

La Culture : « Sans jamais nous connaître », une excellence de beauté

Dans sa chronique culture de ce jeudi, Ambre Chalumeau met en lumière le film « Sans jamais nous connaître » de Andrew Haigh, sorti au cinéma ce mercredi. Un long-métrage adapté d’un roman japonais, véritable chef d’œuvre selon la chroniqueuse. Le casting est impressionnant avec notamment Andrew Scott, Jamie Bell et Claire Foy. L’histoire d’un écrivain mélancolique et solitaire qui a une relation d’amour naissante avec son voisin, et qui voit les fantômes de ses parents lorqu’il retourne dans sa maison d’enfance. Un film particulièrement émouvant, d’une beauté, d’une justesse et d’une profondeur remarquable. Une excellence de réalisation, de scénario et de jeu. L’esthétique et la bande-originale sont elles aussi saisissantes. Une relation moderne, complexe mais saine, au cœur d’un sentiment de réalisme et de tendresse. Le sujet du coming-out est également abordé avec humour et beaucoup de profondeur.
En savoir plus sur Ambre Chalumeau

Quotidien
4m11

Quotidien