La propagande russe surfe sur les actes russophobes pour semer la confusion

La propagande russe surfe sur les actes russophobes pour semer la confusion

Depuis le début de la guerre en Ukraine, on recense de nombreux actes antirusses dans le monde, notamment aux États-Unis. Un créneau que la propagande russe a décidé d’exploiter pour faire pleurer dans les chaumières. Sur la télévision russe, une députée est allée jusqu’à présenter la « russophobie » comme le « nouvel holocauste ».

Quotidien
1m23

Quotidien