La réponse sans appel de Raquel Garrido suite à sa sanction

La réponse sans appel de Raquel Garrido suite à sa sanction

Raquel Garrido a été mise à l’écart en début de semaine de l’Assemblée nationale par son groupe politique La France Insoumise, pour une durée de quatre mois. La députée s’est fait retirer le droit d’opérer en tant « qu’oratrice au nom du groupe », d’explication de vote et de questions au gouvernement. La femme politique a rapidement réagi sur la sanction dont elle fait l’objet, face aux médias. Et pour elle, il ne fait aucun doute, sa suspension est dû à ses critiques de Jean-Luc Mélenchon. Manuel Bompard a lui un tout autre son de cloche. Pendant ce temps-là, à l’Assemblée nationale, Laurent Jacobelli et le ministre de la Culture se sont affrontés sur le cas de Guillaume Meurice, accusé par certains d’antisémitismes après une blague sur Benyamin Netanyahou.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
4m13

Quotidien