Aller directement au contenu
La semaine de Clément Viktorovitch : Emmanuel Macron mal élu, mais le premier à être réélu ? Pourquoi les deux sont vrais

La semaine de Clément Viktorovitch : Emmanuel Macron mal élu, mais le premier à être réélu ? Pourquoi les deux sont vrais

La polémique enfle depuis bientôt une semaine : Emmanuel Macron est-il vraiment un président mal élu ? La petite phrase, lancée par Jean-Luc Mélenchon et repris par toute la France insoumise est en réalité... presque vraie. Mais que dire des soutiens d'Emmanuel Macron qui assurent quant à eux qu'il est le premier président de l'Histoire de la Vème République à être réélu hors cohabitation ? Là aussi c'est... vrai. Clément Viktorovitch nous aide à y voir plus clair. Le candidat de La France Insoumise se voit déjà Premier ministre après les élections législatives. Pour y arriver, il a trouvé une technique de communication redoutable : diffuser par centaines de milliers des affiches avec un slogan simple, "Jean-Luc Mélenchon Premier ministre". À l’aide de ses 200 000 affiches, le candidat de La France Insoumise veut faire rentrer dans les esprits des électeurs qu’il peut devenir Premier ministre. La technique joue aussi dans les négociations avec les partis de gauche en vue d’une alliance et sert à imposer l’idée que le poste de Premier ministre est réservé au candidat Insoumis. Si cette idée a peu de chance d’aboutir, elle pourrait se transformer en une prophétie autoréalisatrice si la gauche continue de la marteler. Un mot est sorti du vocabulaire d’Emmanuel Macron : celui de promesse. Devenu trop négatif, car trop peu respectés par les personnalités politiques, le président préfère utiliser un de ces synonymes : l’engagement. La finalité reste la même. Un changement de vocabulaire qui en rappelle d’autres.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
8m
29 avr. 2022 à 19:55
Quotidien

Playlist - 43/61
La semaine de Clément Viktorovitch

Découvrez aussi