fond La Troisième voie, le parti néonazi qui inquiète l’Allemagne
La Troisième voie, le parti néonazi qui inquiète l’Allemagne

La Troisième voie, le parti néonazi qui inquiète l’Allemagne

En Allemagne, les crimes liés à l’extrême-droite ont atteint leur niveau le plus élevé depuis 20 ans. Ces dernières années, le pays a été marqué par des attentats sanglants commis par des militants nationalistes : à Munich, en 2016, un jeune d’extrême-droite tue 10 personnes dans un centre commercial. En 2019, un préfet favorable à l’accueil des réfugiés est tué d’une balle dans la tête par un militant néonazi et, à peine quatre mois plus tard, un autre extrémiste tue deux juifs près d’une synagogue dans la ville de Halle. En 2020 enfin, un militant cible plusieurs bars à chicha et tue neuf personnes à Hanau. Dans ce contexte hyper violent, un groupuscule retient particulièrement l’attention : Der Dritte Weg (La Troisième Voie). Fondé en 2013, le parti compte des membres fichés ultraviolents et surveillés par les renseignements allemands. Et s’il inquiète tant les autorités, c’est parce que La Troisième Voie est un parti néonazi qui s’implante de plus en plus dans les manifestations à travers le pays. Dans leurs défilés, ils reprennent d’ailleurs l’esthétique nazie : drapeaux et tambours, comme dans les années 30. Paul Gasnier, Pierre Caillé et Elsa Triquet se sont rendus à Siegen, près de Cologne, où se trouve l’un des bureaux du parti La Troisième Voie.
Quotidien
7m
Publiée le 01 avril 2021 à 20:15
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires