La Zone Mazaurette : les gros oublis de la plate-forme sur la sexualité de Santé Publique France

La Zone Mazaurette : les gros oublis de la plate-forme sur la sexualité de Santé Publique France

Santé Publique France vient de lancer une plateforme pour répondre aux questions des Français sur la sexualité. Cependant, le site comporte quelques lacunes : on ne trouve que des définitions de “pornographie”, “ préliminaires” ou “orgasme” mais aucun conseil pratique. Le contenu est plus ou moins le même que celui des programmes scolaires : infections, contraception, grossesse, discriminations et violences. Ces sujets sont évidemment très importants mais les questions de plaisir et de désir ne sont pas abordées comme s’il ne s’agissait pas de sujets nobles ou comme si les pouvoirs publics étaient prudes. Cela peut être contre-productif quand on cherche à intéresser le public sur les questions liées à la sexualité. SOS Homophobie a publié un rapport qui analyse les ressorts des discriminations liées à l’orientation sexuelle afin de déconstruire les idées reçues. Par exemple, les violences contre les personnes LGBT+ ne concernent pas uniquement les agressions physiques dans la rue. La première forme de violence à l’encontre des personnes LGBT+ est le rejet : 68% des personnes qui ont témoigné dans le rapport disent avoir été rejetées. Autre idée reçue : ce n’est pas dans la rue que les membres de la communauté LGBT+ sont le plus en danger, c’est sur Internet, dans leur famille et dans les commerces. En connaissant mieux les formes de violences subies par la communauté, on peut davantage les protéger.
En savoir plus sur Maïa Mazaurette

Quotidien
4m10

Quotidien