La zone Mazaurette : la respiration comme objet politique

La zone Mazaurette : la respiration comme objet politique

Alors qu’un virus nous coupe, littéralement, le souffle, on se dit « étouffé » par le confinement, on « suffoque » face au stress de la situation actuelle. L’espoir d’un vaccin a fait pousser un « ouf » de soulagement à la planète, mais c’est vite oublier qu’avant le covid, déjà, le droit de respirer, d’exister n’était pas acquis pour tout le monde.
En savoir plus sur Maïa Mazaurette

Quotidien
3m15

Quotidien