La Zone Mazaurette : pourquoi le brassard anti-homophobie de l’UEFA ne passe pas ?

La Zone Mazaurette : pourquoi le brassard anti-homophobie de l’UEFA ne passe pas ?

À l’approche de la Coupe du monde au Qatar, l’UEFA a lancé un brassard inclusif, pour lutter contre les discriminations. Déjà 10 capitaines d’équipe, dont celle de France, se sont engagés à le porter, dans un pays où l’homosexualité est interdite. Mais petit problème : l’UEFA n’est pas allée au bout de son idée. Les couleurs présentes sur le brassard ne sont pas exactement les mêmes que celles du drapeau LGBT. Heureusement, les drapeaux avec les vraies couleurs arc-en-ciel seront eux autorisés dans les gradins pendant le tournoi. Depuis des années, les magazines féminins nous proposent des dizaines de solutions pour raviver la flamme dans le couple. En effet, 34 % des femmes qui vivent en couple se désintéressent du sexe dès un an de relation. Mais selon la sexothérapeute Esther Perel, la vraie solution pour y remédier est de recréer de la distance : une distance qui donne envie de revenir vers l’autre. Car, pour la spécialiste, on ne peut désirer ce que l’on possède déjà comme nous l’explique, ce vendredi 14 octobre, Maïa Mazaurette dans sa chronique sexe. Non, il n’y a pas de date de péremption au sexe et à la séduction. En effet, 71 % des seniors pensent qu’un corps qui vieillit peut rester désirable. Un tiers des personnes âgées pensent même que l’on peut faire l’amour jusqu’à sa mort selon un dernier rapport de l’association des Petits frères des pauvres.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
4m05
14 oct. 2022 à 19:55

Quotidien