La Zone Mazaurette - Trousse à maquillage, tampons à foison : le long chemin de la mixité dans l’espace

La Zone Mazaurette - Trousse à maquillage, tampons à foison : le long chemin de la mixité dans l’espace

Depuis le début de l’aventure spatiale internationale, la mixité a toujours fait partie du processus. La première créature mise en orbite était une femme, la jeune chienne Laïka en 1957, pour un voyage qui ne lui aura pas vraiment réussi. Six ans plus tard, c’est une femme qui est à son tour envoyée dans l’espace, avec un sort bien plus réjouissant que celui de Laïka. Entre 1966 et 2022, la mixité et la parité dans l’espace ont connu leurs hauts et leurs bas. On se souvient par exemple de la NASA qui, pour envoyer une astronaute dans l’espace, lui avait confié 100 tampons hygiéniques pour… 6 jours de traversées. Ou de ses astronautes privées de mission spatiale à cause de combinaisons non adaptées. Reste que l’astronomie fait des progrès : depuis 2013, la NASA joue la carte de la mixité parfaite et développe des programmes encourageant les candidatures féminines. Et ça marche.
En savoir plus sur Maïa Mazaurette

Quotidien
3m04

Quotidien