Lafarge en Syrie : le témoignage d’un ancien employé syrien sur les liens du cimentier avec Daesh

Lafarge en Syrie : le témoignage d’un ancien employé syrien sur les liens du cimentier avec Daesh

Faisal Ismael était employé de Lafarge en Syrie jusqu’à l’attaque de l’usine par Daesh, le 19 septembre 2014. Aujourd’hui, il vit dans un pays d’Europe qu’il ne souhaite pas révéler pour des raisons de sécurité. Nous avons rencontré Faisal Ismael à Paris en septembre, lorsqu’il est venu témoigner devant les juges qui enquêtent sur les liens entre Lafarge et le groupe terroriste Etat Islamique. Lafarge est soupçonné d’avoir indirectement financé Daesh. Faisal Ismael, ainsi que dix autres ex-employés syriens de Lafarge et l’ONG Sherpa ont déposé plainte, notamment pour mise en danger de la vie d’autrui. Car pendant plusieurs années, Faisal Ismael et ses collègues syriens ont travaillé pour la cimenterie Lafarge de Jalabiya, dans le nord de la Syrie, dans des conditions d’insécurité extrêmes, exposés aux enlèvements et aux exactions des groupes armés. Il a accepté de raconter ce qu’il a vécu à Quotidien.

Quotidien
5m

Quotidien