L’année parlementaire sera longue, très longue

L’année parlementaire sera longue, très longue

En moins de deux jours, la gauche a voté une motion de rejet pour s’opposer au gouvernement. Le Rassemblement national a fait pareil et s’est délecté de la situation. Les députés se sont embrouillés comme jamais. On s’est crié dessus, on s’est confrontés, on s’est énervés. On sent que cette année va être longue.

Quotidien
4m16

Quotidien