Le dossier autour d’Amélie Oudéa-Castéra s’épaissit de jour en jour

Le dossier autour d’Amélie Oudéa-Castéra s’épaissit de jour en jour

Alors qu’officiellement la ministre de l’Education, Amélie Oudéa-Castéra est toujours soutenue par Emmanuel Macron et Gabriel Attal, cela s’agiterait en coulisses. Le journal l’Opinion raconte que le nouveau Premier ministre n’en voudrait déjà plus au sein de son gouvernement. Face à cette question, Prisca Thevenot a préféré laisser éclater son rire. Emmanuel Macron ne voudrait lui pas céder à la pression médiatique, en atteste son déplacement aux côtés de la principale concernée ce mardi à l’INSEP pour ses vœux olympiques. A l’époque présidente de la Fédération Française de Tennis, Amélie Oudéa-Castéra est épinglée par un rapport pointant du doigt sa rémunération d’antan. Auditionnée, la femme politique n’a eu d’autres choix que de lever le voile sur le sujet. Ce mercredi matin, Médiapart révélait le choix de la ministre de mettre ses enfants dans des classes non mixtes au sein de l’établissement Stanislas. Une liste est parue au Journal Officiel comprenant les sujets qu’Amélie Oudéa-Castéra ne peut désormais plus gérer. La ministre qui met même dans l’embarras des journalistes avec qui elle a des liens familiaux. Combien de temps tiendra-t-elle à son poste ?
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
4m21

Quotidien

Playlist: Le 19h30 Médias de Julien Bellver