Le Flash Mode : le Chili sert lui aussi de décharge pour les vêtements usés du monde occidental

Le Flash Mode : le Chili sert lui aussi de décharge pour les vêtements usés du monde occidental

Hasard du calendrier, alors que la COP26 vient de fermer ses portes, des images inquiétantes du Chili viennent d’être dévoilées. À 1000 kilomètres de Santiago, la capitale du pays, s’étendent à perte de vue des montagnes de vêtements usés qui s’entassent à l’air libre. La région d’Atacama, dans le désert, est une « zone franche », on peut donc y balancer des tonnes de vêtements sans payer le moindre frais, ni la moindre taxe. La région est donc devenue une gigantesque décharge à ciel ouvert, celle du monde occidental. Ce n’est d’ailleurs pas la seule dans le monde : on retrouve le même type de décharge au Ghana, au Kenya, en Inde ou encore en Haïti. Aux États-Unis, la chaîne de fast-food « Hooters » est une véritable institution. Plus connue pour ses serveuses peu vêtues que pour ses burgers, la chaîne a poussé le bouchon un peu trop loin en imposant à ses employées des uniformes encore plus courts qu’à l’origine. Visiblement, les têtes dirigeantes de l’entreprise n’ont pas reçu le mémo sur ce qui est acceptable, ou non, en 2021.
MA LISTE
Quotidien
5m
12 Nov 2021 à 20:57
Quotidien