fond 19h30 Médias : le masque en extérieur est-il inutile ?
19h30 Médias : le masque en extérieur est-il inutile ?

19h30 Médias : le masque en extérieur est-il inutile ?

Se faire vacciner quand on n’est pas prioritaire, c’est possible… à condition d’être malin ! Cet après-midi, des dizaines d’internautes ont partagé sur les réseaux sociaux les (très) nombreux créneaux disponibles pour se faire vacciner près de chez eux. Des créneaux qui ne trouvent pas preneurs, il y en a plein et partout en France ces derniers jours, certains ont donc eu l’idée de se rendre directement dans les centres de vaccination pour tenter d’avoir leur dose. Et ça marche. Depuis plusieurs jours, l’Elysée assure que ses choix ne sont plus dictés par les données épidémiologistes. Pourtant, si tôt annoncés, voilà que les indicateurs chiffrés font leur grand retour : désormais, on parle bien de « seuil d’incidence » minimum avant de pouvoir rouvrir certains lieux comme les bars, les restaurants ou les lieux de culture. Lequel en revanche, c’est encore très flou, on a donc essayé de faire nos propres estimations. Dans les lieux très fréquentés, le port du masque en extérieur est fortement recommandé si ce n’est obligatoire, mais les doutes sur son utilité se font de plus en plus présents. Pour une fois, les médecins sont à peu près d’accord entre eux : lorsqu’il y a du monde, c’est utile, sinon… pas vraiment. Aux États-Unis, Joe Biden devrait d’ailleurs bientôt annoncer la fin du masque obligatoire en extérieur. À noter toutefois : 29% des Américains sont entièrement vaccinés, contre 8% seulement en France. Au Royaume-Uni, tout semblait aller pour le mieux pour Boris Johnson. Après un début de gestion de la crise sanitaire très controversé, le Premier ministre britannique a vu sa popularité grimper en flèche grâce au succès de sa campagne de vaccination, mais elle pourrait bien s’effondrer dans les toutes prochaines heures. « Laissons les corps s’empiler par milliers » : cette phrase choc, que l’on prête à Boris Johnson, s’est retrouvée à la Une du Daily Mail ce mardi. Boris Johnson nie avoir prononcé cette phrase, mais les deux grandes chaînes du pays, la BBC et ITV News affirment avoir des témoins. Aux États-Unis en revanche, tout va bien pour Joe Biden. Jeudi, le nouveau président des États-Unis fêtera son 100ème jour à la Maison-Blanche, une étape symbolique qui permet aux journaux du pays de tirer un premier bilan de l’action de l’administration Biden.
MA LISTE
Quotidien
11m
Publiée le 27 avril 2021 à 19:29
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires