Le Petit Q : le portail New York-Dublin, une fenêtre qui dérape

Le Petit Q : le portail New York-Dublin, une fenêtre qui dérape

L’idée se voulait révolutionnaire : deux portails numériques ont été installés à New York et Dublin pour permettre aux habitants des deux villes de se rencontrer sans avoir à traverser l’océan. Un projet artistique qui a cependant complètement vrillé : face aux comportements inappropriés de certaines personnes, l’œuvre a été fermée moins d’une semaine après son lancement. Entre images du 11 septembre, saluts nazis et poitrine dénudé, l’art a laissé place à la bêtise des deux côtés du portail.
En savoir plus sur Yann Barthes

Quotidien
3m59

Quotidien