Le président Lula accueilli en rock star pour son investiture au Brésil

Le président Lula accueilli en rock star pour son investiture au Brésil

Lula a été officiellement investi président du Brésil pour la troisième fois, dimanche 1er janvier. La cérémonie d’investiture a été célébrée en grande pompe devant une dizaine de milliers d’habitants vêtus de rouge, la couleur du Parti des Travailleurs. Il est arrivé comme une rock star à bord de la traditionnelle Rolls Royce décapotable. Submergé par l’émotion, il a prononcé son tout premier discours en évoquant la fracture économique du pays. La cérémonie s’est poursuivie par un festival de musique qui a duré plus de 18 heures. L’ancien président du Brésil Jair Bolsonaro a décidé de boycotter la cérémonie d’investiture du nouveau chef d’Etat Lula, le dimanche 1er janvier. Il a été vu au même moment en Floride en train de manger un KFC. En effet, l’ancien président a quitté le Brésil deux jours avant la fin de son mandat pour les Etats-Unis car il ne bénéficiait plus de son immunité présidentielle. Il n’a jamais félicité son successeur pour sa victoire. Mais avant son départ aux Etats-Unis, Jair Bolsonaro aurait fait verrouillé toutes les portes du palais présidentiel. L’équipe de Lula a dû faire appel à un serrurier. Ce mauvais coup de n’a pas empêcher Lula de prendre ses premières mesures en tant que président : il a investi 37 ministres dont 11 femmes. Il a signé comme il l’avait promis plusieurs décrets en faveur de la protection de l’environnement et est revenu sur les mesures de son prédécesseur qui facilitaient l‘accès aux armes. Une vingtaine de chefs d‘Etat ont assisté à la cérémonie d’investiture. Parmi eux, il y avait le président allemand Frank-Walter Steinmeier, les chefs d’Etat portugais Marcelo Rebelo de Sousa et argentin Alberto Fernández et le roi d’Espagne Felipe VI. La France a choisi quant à elle d’envoyer Olivier Becht, le ministre français du Commerce extérieur. Emmanuel Macron avait tout de même adressé ses félicitations au nouveau président via son compte Twitter. Lors de la cérémonie, le président Lula a souhaité observer une minute de silence en hommage à Pelé, la légende brésilienne du football, disparu le 29 décembre dernier à l’âge de 82 ans.

Quotidien
3m25

Quotidien