Le PSG accusé d’avoir mené une campagne de cyberharcèlement contre Kylian Mbappé

Le PSG accusé d’avoir mené une campagne de cyberharcèlement contre Kylian Mbappé

Le site d’investigation Mediapart révèle que le Paris-Saint-Germain aurait financé une “armée numérique” de faux comptes Twitter pour cyberharceler des opposants du club comme Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique lyonnais et même ses propres joueurs comme Kylian Mbappé. Le club de football parisien a démenti ces accusations. Les journalistes de Mediapart affirment avoir consulté un rapport de l’agence de Digital Big Brother, dans lequel le service de communication du PSG aurait supervisé cette “armée de troll” via cette agence. Ces révélations pourraient être la raison de la volonté de départ précipitée de Kylian Mbappé.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
3m22
13 oct. 2022 à 19:33

Quotidien