Le rapport de SOS Homophobie déconstruit les idées reçues sur les violences subies par la communauté LGBT+

Le rapport de SOS Homophobie déconstruit les idées reçues sur les violences subies par la communauté LGBT+

SOS Homophobie a publié un rapport qui analyse les ressorts des discriminations liées à l’orientation sexuelle afin de déconstruire les idées reçues. Par exemple, les violences contre les personnes LGBT+ ne concernent pas uniquement les agressions physiques dans la rue. La première forme de violence à l’encontre des personnes LGBT+ est le rejet : 68% des personnes qui ont témoigné dans le rapport disent avoir été rejetées. Autre idée reçue : ce n’est pas dans la rue que les membres de la communauté LGBT+ sont le plus en danger, c’est sur Internet, dans leur famille et dans les commerces. En connaissant mieux les formes de violences subies par la communauté, on peut davantage les protéger.

Quotidien
2m34

Quotidien