Le Sénégal secoué par une crise politique d’ampleur après le report de l’élection présidentielle

Le Sénégal secoué par une crise politique d’ampleur après le report de l’élection présidentielle

Le Sénégal fait la Une des médias internationaux ces derniers jours. Une grave crise politique frappe le pays, pourtant l’un des plus démocrates d’Afrique de l’ouest. L’élection présidentielle qui devait avoir lieu le 25 février prochain est finalement repoussé de dix mois dans des conditions particulièrement douteuses. Le président du pays depuis 2012, Macky Sall a lui-même annoncé ce « coup de tonnerre » durant une allocution présidentielle. Il avait pourtant en amont annoncé de respecter la constitution en ne se représentant pas pour un troisième mandat. Le chef d’Etat avait largement supporté son Premier ministre actuel Amadou Ba dans la course à sa succession, mais l’homme de 62 ans n’a pas convaincu lors de sa campagne. La presse d’opposition sénégalaise et les leaders de l’opposition sont très vivement montés au créneau après ce qu’ils jugent comme un « coup d’Etat ». Les CRS ont même du intervenir au Parlement face à une situation extrêmement tendu. Il y a quelques mois pourtant, Emmanuel Macron faisait les louanges de son homologue sénégalais, mettant en avant sa gouvernance démocrate. Une situation qui n’arrange pas la France puisque le populiste Ousmane Sonko, qui ne cache pas son hostilité envers l’hexagone, pourrait avoir sa carte à jouer. Face à la révolte des jeunes dans les rues du pays, les violences policières grandissent et les données internet des téléphones ont notamment été coupées.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
3m14

Quotidien

Playlist: International