L’édito de Jean-Michel Aphatie - Karim Benzema : un ministre de l’Intérieur ne devrait pas dire ça

L’édito de Jean-Michel Aphatie - Karim Benzema : un ministre de l’Intérieur ne devrait pas dire ça

Jean-Michel Aphatie axe son édito du soir sur la relation entre les politiques français et Karim Benzema qui semble une nouvelle fois être particulièrement délicate. Sur Cnews, lundi, le ministre de l’Interieur, Gérald Darmanin s’est exprimé sur le footballeur, expliquant qu’il était « en lien notoire avec les Frères musulmans », suite notamment à un message de l’ancien madrilène posté sur ses réseaux sociaux relatifs au conflit israélo-palestinien, et suite aux attaques du Hamas en Israël le 7 octobre dernier. L’entourage du ministre de l’Interieur a par la suite tenté d’éclaircir ses déclarations auprès de plusieurs médias. Sur RMC ce jeudi matin, l’avocat de Karim Benzema a affirmé que son client allait porter plainte possiblement pour « injure publique » contre Gérald Darmanin, mais également possiblement contre la sénatrice LR Valérie Boyer, qui a demandé différentes sanctions à l’encontre du Ballon d’Or 2022 si les faits étaient avérés. La personnalité de Karim Benzema fait elle polémique depuis de nombreuses années en France, notamment depuis l’épisode de la sextape ou de La Marseillaise pas chantée, mais cela en fait-il un homme dangereux ?
En savoir plus sur Jean-Michel Aphatie

Quotidien
7m

Quotidien