L’édito de Jean-Michel Aphatie : la disparition de Henry Kissinger, homme politique très controversé

L’édito de Jean-Michel Aphatie : la disparition de Henry Kissinger, homme politique très controversé

Ce jeudi dans son édito, Jean-Michel Aphatie met en lumière la disparition de l’ancien secrétaire d’Etat des Etats-Unis, Henry Kissinger, décédé ce mercredi 29 novembre. Une véritable pluie d’hommages a lieu depuis sa disparition. George W. Bush, ou encore Anthony Blinken, l’actuel secrétaire d’Etat du pays ont salué sa mémoire outre-Atlantique. En France, Emmanuel Macron et Jacques Attali ont fait de même. Mais notre chroniqueur revient sur les actions controversées de l’homme, qui a fait des millions de victimes de par sa politique, et notamment en Amérique latine, alors qu’il dirige la diplomatie américaine de 1969 à 1977 sous les présidences de Richard Nixon, et de Gerald Ford. Il a notamment permis l’installation de violentes dictatures en Argentine et au Chili, menant à de nombreux meurtres, disparitions, tortures, ou encore violences politiques durant des décennies. Malgré tout, Henry Kissinger a été reçu par les plus grands en tant qu’homme exceptionnel durant 40 ans.
En savoir plus sur Jean-Michel Aphatie

Quotidien
4m02

Quotidien