L’édito de Jean-Michel Aphatie : doit-on craindre un « basculement » après la mort de Thomas ?

L’édito de Jean-Michel Aphatie : doit-on craindre un « basculement » après la mort de Thomas ?

Jean-Michel Aphatie a choisi encore une fois de revenir sur les suites de l’affaire autour du meurtre de Thomas dans la Drôme. Il se penche sur le sentiment qui semble s’installer en France, une certaine opposition entre la France des villages attaquée par la France des cités, et sur la grande peur des dirigeants concernant la possible perte de confiance de la population dans les institutions. Olivier Véran, en visite ce lundi à Crépol, lieu du drame, a parlé d’un possible « basculement ». Jean-Michel Aphatie fait le lien entre le soulèvement qui a eu lieu dans les rues irlandaises il y a quelques jours à la suite d’une agression au couteau, et le rassemblement d’une centaine de membres d’ultradroite à Romans-sur-Isère ce week-end. Ces derniers ont scandé des slogans hostiles aux immigrés alors qu’ils se rendaient dans le quartier de la Monnaie, où résident les principaux suspects. Eric Ciotti, président des LR a dans un premier temps refusé de condamner ce regroupement, avant de quelque peu rétropédaler. L’Assemblée nationale a elle observé une minute de silence, quelque peut tardive selon le chroniqueur. Un début de basculement ?
En savoir plus sur Jean-Michel Aphatie

Quotidien
5m

Quotidien

Playlist: Les chroniques de Jean-Michel Aphatie