L'Éditorial de Jean-Michel Aphatie : l'homophobie en campagne

L'Éditorial de Jean-Michel Aphatie : l'homophobie en campagne

Hier, le styliste Simon Porte Jacquemus et son mari Marco Maestri, dirigeant d’une agence de conseil, nous informaient sur les réseaux sociaux qu’ils étaient devenus les papas de deux enfants, des jumeaux. Si ces deux hommes ont eu des jumeaux, cela veut dire qu’ils ont eu recours à une mère porteuse dans le cadre d’une procédure médicale appelée GPA. C’est à dire gestation pour autrui. Une pratique interdite en France. Donc, ils ont été à l’étranger, comme l’ont fait avant eux beaucoup de couples homosexuels. Au moment de l’annonce ce sont, sur les réseaux sociaux notamment beaucoup de félicitations. La joie de la vie l’emporte sur la transgression de la loi nationale. Donc tout le monde est content jusqu’au moment où entre en scène Marion Maréchal avec son tweet "où est la maman ?".
En savoir plus sur Jean-Michel Aphatie

Quotidien
5m

Quotidien