Législatives : premier round de négociations tout en souplesse entre le PS et la France insoumise

Législatives : premier round de négociations tout en souplesse entre le PS et la France insoumise

Après son échec cuisant à l’élection présidentielle, le Parti socialiste est à l’agonie. Pour espérer survivre, le parti de la rose n’a qu’une option : sauver les meubles lors des élections législatives. Problème : pour l’heure, l’hégémonie à gauche appartient à Jean-Luc Mélenchon et le PS se retrouve face à dilemme. Il peut soit s’allier à la France Insoumise, au risque de se renier. Soit refuser toute alliance, au risque de sombrer pour de bon. Ce mercredi, les cadres du Parti socialiste avaient donc rendez-vous au QG de la France insoumise, dans le Xème arrondissement de Paris.

Quotidien
3m32

Quotidien