L’État islamique désigné coupable des attentats à Moscou : pourquoi Poutine n’y croit pas ?

L’État islamique désigné coupable des attentats à Moscou : pourquoi Poutine n’y croit pas ?

Près d’une semaine après sa réélection à la tête de la Russie, Vladimir Poutine est déjà fragilisé. Le président russe pointe du doigt son ennemi ukrainien en ignorant la revendication du groupe État islamique. Plusieurs observateurs redoutent qu’il utilise le drame de Moscou pour justifier une prochaine offensive. Un attentat qui aurait pu être évité puisque les États-Unis avaient prévenu le Kremlin au début du mois du risque imminent d’une attaque à Moscou.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
3m43

Quotidien