Aller directement au contenu
Liban : "C’est un régime qui nous a tués dans nos quartiers, nos maisons"

Liban : "C’est un régime qui nous a tués dans nos quartiers, nos maisons"

Depuis deux ans, le Liban s’enfonce dans une crise politique, économique et humanitaire d’une ampleur historique. Les jeunes diplômés fuient le pays, la monnaie s’effondre, les prix explosent et la population est de plus en plus pauvre. Le 4 août 2020, alors que l’économie libanaise est à terre, un stock de nitrate d’ammonium explose dans le port de Beyrouth, provoquant la mort de 220 personnes. Un an plus tard, la Justice accuse des hommes politiques chiites, proches du parti islamiste du Hezbollah d’être responsables du stockage de ces explosifs dans le port de Beyrouth. La semaine dernière, les partisans du Hezbollah sont descendus armes à la main dans les rues de la capitale pour défier la Justice libanaise. En quelques minutes, la manifestation s’est transformée en scène de guerre, causant la mort de 7 personnes. Valentine Watrin, Abdal Sall et Nadia Maucourant sont à Beyrouth pour donner la parole à la jeunesse du pays.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
5m00
18 oct. 2021 à 20:22

Quotidien

Découvrez aussi