Marine Le Pen n’y connaît rien à l’écologie et ça se voit

Marine Le Pen n’y connaît rien à l’écologie et ça se voit

Marine Le Pen a donné une conférence à l’Assemblée nationale en ce début de semaine, mais pas la Marine Le Pen de d’habitude. Cette Marine Le Pen là sourit et elle parle é-co-lo-gie. On a vérifié, la dernière fois que la présidente du Rassemblement national a parlé écologie, c’était pour parler d’éolienne et encore, c’était pour les comparer avec des… « migrants ». Sisi. Cette semaine pourtant, Marine Le Pen avait enfilé sa plus belle veste, forcément verte, pour parler écologie devant les députés. On pense d’ailleurs qu’elle avait fumé quelque chose de très, très fort juste avant de monter à la tribune. Pour la première fois donc, la présidente du Rassemblement national s’est exprimée sur l’écologie, un sujet ne figurant pourtant pas vraiment en tête des priorités de son parti. Et ça s’est bien senti. À la tribune, Marine Le Pen a déroulé son discours écolo comme on récite un exposé qu’on n’avait pas du tout envie de faire et dont, honnêtement, on n’a grand-chose à faire.

Quotidien
4m18

Quotidien