fond Marine Le Pen au salon de l’auto (alors qu’elle n’a plus de permis)

Marine Le Pen au salon de l’auto (alors qu’elle n’a plus de permis)

C'est l'autre événement incontournable pour politiques, après le Salon de l'Agriculture : le salon de l'Auto. Marine Le Pen y est allée faire un tour ce week-end, mais on a bien senti qu'elle n'était pas vraiment heureuse d'être là. Il y a le salon de l'Agriculture, pour montrer qu'on est "proches" des Français et concernés par les problématiques liées à l'agriculture, la défense des produits du terroirs... et puis il y a le salon de l'auto, pour montrer qu'on s'intéresse aux nouvelles technologies, au monde de demain. Dans les cas, il s'agit de deux salons incontournables pour les personnalités politiques, qu'elles soient président de la République, député(e)s, ministres ou président(e)s de parti. Après le passage d'Emmanuel Macron en avant-première, c'était au tour de Marine Le Pen de se rendre dans les allées du salon à Versailles ce week-end. Mais, comment dire, on a bien senti qu'elle ne le faisait pas par gaieté de coeur. Tout au long de sa visite, Marine Le Pen a tiré la tronche, vraiment tiré la tronche. À l'exception de quelques sourires crispés pour des selfies, la présidente du rassemblement national n'a pas desserer les dents. En fait, on s'est rappelé pourquoi : parce que ce salon de l'Auto, c'était vraiment remuer le couteau dans la plaie. Souvenez-vous : en 2014, après moult infractions au code de la route et autres excès de vitesse, Marine Le Pen avait vu son permis purement et simplement annulé. Forcément, faire le tour de grosses cylindrées quand on n'a plus le droit de les conduire, ça pique.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien avec Yann Barthès
1m29
Publiée le 08 octobre 2018 à 19:30
Dispo + 30j
Quotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires