fond Match PSG-Basakeshir: "Il y aura un avant et un après", pour la ministre des Sports
Match PSG-Basakeshir: "Il y aura un avant et un après", pour la ministre des Sports

Match PSG-Basakeshir: "Il y aura un avant et un après", pour la ministre des Sports

Mardi soir, lors de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et le Basaksehir, pour la première fois dans l’histoire du sport, deux équipes se sont mises d’accord pour quitter le terrain après avoir entendu des propos racistes. Il est 21h13 mardi soir, quatorze minutes après le coup d’envoi, lorsque les caméras filment l’entraîneur adjoint de l’équipe turque, Pierre Achille, en pleine dispute avec Sébastien Coltescu, le quatrième arbitre du match, qui finit par l’expulser. Rapidement, les autres membres du staff et plusieurs joueurs comprennent que l’arbitre a eu des propos racistes contre l’entraîneur adjoint. Ils sont alors nombreux à protester et à prendre à parti l’arbitre, avant que les deux équipes ne décident, unanimement, de quitter le terrain pour protester. L’affaire a rapidement pris une dimension géopolitique avec les réactions du président turc Recep Tayyip Erdogan et de la ministre française des Sports, Roxana Maracineanu. La ministre a d’ailleurs organisé en urgence un déplacement sur le sujet, à Montrouge, là où a été formé le footballeur Demba Ba, meneur de la fronde mardi soir.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien
5m
Publiée le 09 décembre 2020 à 20:00
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires