MeToo dans le monde de l’équitation : Amélie Queguiner dénonce l’omerta dans son sport, Serge Lecomte l’attaque en diffamation

MeToo dans le monde de l’équitation : Amélie Queguiner dénonce l’omerta dans son sport, Serge Lecomte l’attaque en diffamation

Le mouvement MeToo continue de libérer la parole des femmes à travers la société et touche désormais le monde de l’équitation. En France, l’équitation représente la troisième fédération sportive, derrière le football et le tennis et compte plus de 600 000 licenciés à travers le pays. Depuis 17 ans, le patron de la Fédération française d’Équitation s’appelle Serge Lecomte. Il vient de porter plainte pour diffamation contre Amélie Queguiner. La cavalière et multiple championne de France dit avoir été victime de viols répétés durant son adolescence dans le cadre de son sport. Elle avait accusé Serge Lecomte de ne pas se saisir du problème des violences sexuelles dans l’équitation. Paul Larrouturou les a rencontrés.

Quotidien
4m44

Quotidien