Mort du journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff : le parquet national antiterroriste ouvre une enquête pour crime de guerre

Mort du journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff : le parquet national antiterroriste ouvre une enquête pour crime de guerre

L’émotion est toujours immense au lendemain de l’annonce de la mort du journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff, tué en Ukraine. Le journaliste de BFMTV et RMC a trouvé la mort dans l’est du pays, alors qu’il couvrait l’évacuation de la région de Severodonetsk, nouvelle cible principale de l’armée russe. Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête pour crime de guerre dès ce lundi. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a quant à lui rendu hommage à Frédéric Leclerc-Imhoff dès lundi soir. Côté russe, en revanche, on défend une version des faits très différente.

Quotidien
2m36

Quotidien