fond "Nous n'avons le droit qu'aux enfants dont les hétéros ne veulent pas": le difficile parcours des couples homosexuels pour adopter
"Nous n'avons le droit qu'aux enfants dont les hétéros ne veulent pas": le difficile parcours des couples homosexuels pour adopter

"Nous n'avons le droit qu'aux enfants dont les hétéros ne veulent pas": le difficile parcours des couples homosexuels pour adopter

Valentine Oberti a rencontré plusieurs couples qui se sont vu refuser l'adoption d'un enfant, qui ont dû faire face à des propos choquants, des questions déplacées ou qui ont été considérés comme des "citoyens de secondes zones". Peut-on adopter lorsqu'on est un couple homoparental ? La légalisation du mariage pour les couples de même sexe ouvre, en théorie, droit à l'adoption. Mais dans les faits, les choses sont nettement plus compliquées. Valentine Oberti a interviewé deux couples d'hommes : ils souhaitent adopter et en ont légalement le droit, mais leur demande d'adoption a rapidement tourné au parcours du combattant, voire au cauchemar. Chacun de leur côté se sont vus prévenus : ils peuvent adopter, mais uniquement des enfants dits "atypiques". Comprendre : âgés, malades, handicapés, avec un bec de lièvre ou issus de situation familiale complexe. "Nous n'avons le droit qu'aux enfants dont les hétéros ne veulent pas. Nous sommes des citoyens de seconde zone", résume l'un d'eux, plus choqué encore pour ces enfants, déjà fragilisés, eux aussi considérés comme des "seconds choix". Le deuxième couple s'est lui aussi vu poser des questions déplacées. "On nous a demandé jusqu’à quel degré d’enfant on pouvait adopter, comme par exemple un enfant de violeur", expliquent-t-ils. Outre ces problèmes, récurrents, les couples de même sexe se heurtent parfois, aussi, à la discrimination dans les institutions. En Meurthe-et-Moselle, Jean-Marie Muller, le président du conseil des familles - c'est lui qui autorise qui a le droit d'adopter, ou non - ne se cache pas : il privilégie les couples hétérosexuels et prétexte "l'intérêt de l'enfant".
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien
5m
Publiée le 24 septembre 2018 à 20:22
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

Invité : Richard Berry dans la peau d’un avocat pour "Plaidoiries"
16m
3m23
Extrait - Mardi 27/04/21 - 20:00
1h19
Replay - Mardi 02/03/21 - 21:14
8m
2m43
Extrait - Samedi 18/09/21 - 20:12
53mcsa CSA_10
Replay - Jeudi 23/09/21 - 23:10
Prostitution : ados en danger
Fugueuse, prostituée par amour
4m11
1m39
Extrait - Jeudi 23/09/21 - 13:10