Nouvelle-Zélande : séance de torture musicale pour faire fuir les antivax

Nouvelle-Zélande : séance de torture musicale pour faire fuir les antivax

Ils auront tout essayé… Pour faire fuir les manifestants antivax, campés devant le Parlement, les autorités néo-zélandaises ont décidé de les torturer musicalement. De la Macarena à James Blunt, ils ont diffusé en boucle les pires horreurs musicales. Une idée de génie du président du Parlement qui n’a pourtant pas fait céder les manifestants, loin de là. Ils ont fini même la journée par un petit haka.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
1m47

Quotidien