fond On était si innocents, si naïfs au début de l'épidémie
On était si innocents, si naïfs au début de l'épidémie

On était si innocents, si naïfs au début de l'épidémie

Ça fait pile un an qu’on a commencé à parler du coronavirus ici en France. Alors au début on était innocents, on pensait que c’était juste un vilain virus qui frappait la Chine, rien de trop trop sérieux. En revoyant les images des premières déclarations des membres du gouvernement il y a un an, on a eu des petits moments de nostalgie, de tendresse. A l’époque, on pensait qu’il suffisait de mettre des flyers dans les avions pour que les gens soient informés et fassent attention. A l’époque, on se disait que le risque de propagation du virus jusqu’en France était quasi nul – et que de toute façon, si ça devait arriver, on serait super bien préparés. On était si mignons.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien avec Yann Barthès
3m44
Publiée le 26 janvier 2021 à 19:50
Dispo + 30jQuotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires