Pénurie d’essence : inquiétude au gouvernement

Le gouvernement espérait une amélioration de la situation après l’annonce de réquisitions pour débloquer les raffineries… c’est tout l’inverse qui se produit. Ulcérées par la décision d’Elisabeth Borne, les organisations syndicales dénoncent une atteinte au droit de grève. La situation est plus que jamais tendue et, sur les chaînes d’infos, on s’inquiète d’un risque d’embrasement dans les prochains jours.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
1m43
12 oct. 2022 à 19:37

Quotidien