Pérou : après le Rolex Gate, le Bistouri Gate pour la présidente Boluarte

Pérou : après le Rolex Gate, le Bistouri Gate pour la présidente Boluarte

Ces dernières semaines, la présidente du Pérou Dina Boluarte était en pleine polémique après avoir manqué de déclarer dans son patrimoine des montres et bijoux de luxe. Alors qu’elle se remet à peine du scandale, la voilà déjà embarquée dans un autre : le "Bistouri Gate". Dina Boluarte se serait en effet absentée 12 jours du pouvoir pour subir plusieurs opérations de chirurgie esthétique. De quoi mettre les médias péruviens en roue libre, à la recherche de la moindre modification sur le visage de la présidente. Si tout cela n’a rien d’illégal, Dina Boluarte aurait cependant cherché à cacher ses absences, quitte à demander à ses équipes de poster des photos d’elle sur les réseaux sociaux pour faire croire qu’elle était sur le terrain.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
4m07

Quotidien