Prières de rue: pourquoi la police n’a-t-elle pas verbalisé les manifestants ?

Prières de rue: pourquoi la police n’a-t-elle pas verbalisé les manifestants ?

Plusieurs centaines de catholiques étaient dans les rues ce week-end pour dénoncer l’interdiction des cérémonies religieuses à l’Eglise. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait pourtant prévenu en fin de semaine dernière en se disant prêt à « verbaliser les croyants », si nécessaire. Pourtant, à Versailles, à Rennes ou à Nantes, les manifestants - souvent des familles avec leurs enfants - ont pu se réunir devant leur Eglise et prier sur le parvis sans que les forces de l’ordre n’interviennent.

Quotidien
6m

Quotidien