fond Protoxyde d’azote: un "gaz hilarant" aux conséquences neurologiques lourdes
Protoxyde d’azote: un "gaz hilarant" aux conséquences neurologiques lourdes

Protoxyde d’azote: un "gaz hilarant" aux conséquences neurologiques lourdes

Depuis plusieurs mois, les autorités et les médias alertent sur l’explosion de la consommation de protoxyde d’azote. Cette drogue légale et pas chère, connue pour ses effets hilarants, est très appréciée chez les plus jeunes. Et c’est encore pire depuis le début de l’épidémie de Covid. Problème : cette drogue, considérée comme inoffensive et festive par les jeunes, peut en réalité avoir des conséquences dramatiques. Paul Gasnier s’est rendu dans un hôpital de Villeurbanne, près de Lyon, où sont admis aux urgences de nombreux consommateurs pour troubles neurologiques.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien
4m31
5 Feb 2021 à 20:15
Quotidien
Piqûres en boîte de nuit : un nouveau protocole pour aider les victimes
1m47
Extrait - Mardi 17/05/22 - 20:19
Alerte aux ravages du gaz hilarant
19m
Extrait - Dimanche 20/03/22 - 18:52
Piqûres mystérieuses en soirées festives : agression ou psychose ?
1m56
Extrait - Mardi 10/05/22 - 20:14
Variole du singe : bénin pour l'homme ?
1m46
Extrait - Vendredi 20/05/22 - 20:29
Omicron : plus de malades, mais moins de réanimation
1m26
Extrait - Lundi 03/01/22 - 19:33
Boire du café, bon pour la mémoire et pour le cœur ?
1m39
Extrait - Lundi 23/05/22 - 20:25
19h30 Médias : gare au "syndrome du vacciné"
10m
Extrait - Lundi 31/05/21 - 19:28