Quand les éditorialistes se prennent pour des spécialistes de la Commission Mixte Paritaire

Quand les éditorialistes se prennent pour des spécialistes de la Commission Mixte Paritaire

Yann Barthès axe son fait du jour sur la CMP, la Commission Mixte Paritaire choisie par Emmanuel Macron afin de tenter de sortir de la crise politique suite au crash de la loi immigration. Et si l’appellation semble quelque peu méconnue, les journalistes des chaînes d’information paraissent tous incollables sur le sujet. Commission Mixte Paritaire, trois mots parfaits pour travailler sa diction. Le principe sur le papier est plutôt simple, sept députés et sept sénateurs réunis dans une pièce afin de se mettre d’accord, ou non, sur le texte de la loi immigration, dans ce cas précis. Deux possibilités s’offrent donc à ses personnalités politiques amenant soit à plus ou moins un compromis, soit à une nouvelle présentation devant l’Assemblée nationale et le Sénat. Un troisième scénario pourrait même être possible.
En savoir plus sur Yann Barthes

Quotidien
5m

Quotidien