Aller directement au contenu
Qui se cache derrière l'ACMA, l'agence qui veut redorer l'image des médecines alternatives ?

Qui se cache derrière l'ACMA, l'agence qui veut redorer l'image des médecines alternatives ?

Pour se soigner, de plus en plus de Français font appel aux médecines dites « alternatives ». Pourtant, seules quatre d’entre elles sont reconnues par la profession : l’acupuncture, l’homéopathie, la mésothérapie et l’ostéopathie. Pour les autres, il existe l’ACMA, l’Agence des médecines complémentaires et alternatives. Ses membres militent pour que davantage de ces médecines « alternatives » soient reconnues par la profession et considérées comme efficaces. Et ils sont de plus en plus présents dans les débats, ce qui inquiète les médecins, mais également la Ligue des Droits de l’Homme qui y voit un risque de dérive sectaire. Pour comprendre quelles sont leurs revendications, Azzeddine Ahmed-Chaouch est parti à la rencontre des trois fondateurs de l’ACMA : Véronique Suissa, docteur en psychologie, Serge Guérin, sociologue spécialiste des séniors et le chirurgien Philippe Denormandie.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
5m
26 avr. 2021 à 20:18
Quotidien

Découvrez aussi