fond Quotidien, première partie du 24 mai 2018
Quotidien, première partie du 24 mai 2018

Quotidien, première partie du 24 mai 2018

Retrouvez l’intégralité de la première partie de Quotidien du 24 mai. En plateau, Yann Barthès reçoit la journaliste du Parisien, Christel Brigaudeau et trois jeunes lycéens pour faire le point sur les ratés et les réussites de la plateforme "Parcoursup", devant permettre aux lycéens de trouver leur orientation en études supérieures. La plateforme "Parcoursup", lancée cette année, devait remplacer le casse-tête de "APB post-bac" qui permettait aux lycéens de s’inscrire à l’université ou dans de grandes écoles dès leur année de terminale. L’ancienne plateforme, très critiquée, avait laissé ces dernières années de nombreux lycéens sur le carreau, sans inscription à la rentrée. "Parcoursup" devait régler ces problèmes et offrir à chaque futur étudiant une place. Sauf que les lycéens sont nombreux à noter des dysfonctionnements sur la plateforme, à critiquer le stress continu provoqué par l’absence de réponses claires, bref : Parcoursup est-il vraiment au point ? On en parle avec Christel Brigaudeau, journaliste spécialisée dans les questions d’éducation pour le Parisien et trois jeunes lycéens impactés et très inquiets. On a eu tort de croire que Parcoursup était une plateforme pour aider les lycéens à trouver leur future place en fac ou en école supérieure. En fait, c’est juste le nouveau jeu en ligne de l’Éducation nationale. Eric et Quentin l’ont testé.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien
14m
Publiée le 24 mai 2018 à 19:20
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires