Racisme, discrimination, écologie, santé : les footballeurs prennent le pouvoir

Fini les joueurs de foot sans conviction et sans cerveau : la nouvelle génération s’affirme et s’engage pour casser les clichés. De plus en plus, on voit des footballeurs prendre position pour défendre leurs convictions, qu’elles soient écologiques, sociales ou politiques, quitte à se fâcher avec leur sponsor. L’exemple le plus emblématique est celui d’Antoine Griezmann. Égérie de la marque Huawei depuis trois ans, l’international français a rompu son contrat en quelques heures après avoir été alerté sur l’implication de la marque dans l’espionnage de la communauté ouïghours en Chine.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
5m
18 juin 2021 à 20:17

Quotidien