fond Rencontre avec Haurus, l’agent de la DGSI qui vendait des infos sur le darkweb
Rencontre avec Haurus, l’agent de la DGSI qui vendait des infos sur le darkweb

Rencontre avec Haurus, l’agent de la DGSI qui vendait des infos sur le darkweb

C’est une histoire qui n’a rien à envier au scénario du Bureau des Légendes. Pendant des années/mois, un agent de la Direction Général de la Sécurité Intérieure (DGSI) a revendu des infos secret défense sur le darknet. Délinquants et criminels figuraient parmi ses clients, mais « auacun terroriste », il l’assure. Azzeddine Ahmed-Chaouch l’a rencontré. Son nom de code : Haurus. Révélée en octobre 2018, l’affaire a traumatisé le milieu du renseignement et secoué la direction de la police française. A l’époque, « Haurus » - son nom de code – est bridadier-officier de police judiciaire. Bref, il est au cœur de l’anti-terrorisme français. Agent reconnu pour ses connaissances technologiques, il traque les terroristes islamistes. En apparence du mois. En réalité, Haurus vends les informations qu’il récolte sur le darknet. Des informations qui auraient notamment entraîné des assassinats à Marseille. Arrête en octobre 2018, « Haurus » a été placé en détention provisoire. Aujourd’hui sorti de prison dans l’attente de son procès, il a accepté de répondre aux questions d’Azzeddine Ahmed-Chaouch, depuis chez lui, quelque part dans l’Ouest de la France.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien
4m08
Publiée le 19 janvier 2021 à 20:20
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires