Rencontre avec l’avocate de Moha La Squale mis en examen pour agressions sexuelles, menaces et séquestration

Rencontre avec l’avocate de Moha La Squale mis en examen pour agressions sexuelles, menaces et séquestration

Le rappeur Moha la Squale a été mis en examen pour agressions sexuelles, menaces de mort et séquestration. Mohamed Bellahmed de son vrai nom était devenu la coqueluche de la presse nationale. Né à Paris, habitant de la cité de la Banane dans le XXe arrondissement, il avait fait de sa repentance une marque de fabrique : celle d’un bad boy habitué au trafic de drogues devenu rappeur sentimental. En 2018, il était venu sur le plateau de Quotidien parler de son succès. Deux ans plus tard, il est filmé au cours d’un rodéo sauvage et poursuivi pour outrage et rébellion. De quoi entacher son image de repenti. Moha la Squale est de nouveau mis en cause deux ans plus tard dans une affaire beaucoup plus sérieuse. En septembre 2020, des dizaines de messages sur les réseaux sociaux accusent le rappeur de violences contre de jeunes femmes. En tout, cinq femmes portent plainte pour violences, agressions sexuelles, menaces de mort ou séquestration. Mis en examen ce mercredi, Moha la Squale est défendu par Maître Élise Arfi. Présentée comme « l’avocate des rappeurs » pour avoir également défendu le rappeur MHD accusé de meurtre, elle a accepté pour la première fois de s’exprimer sur l’affaire. Azzeddine Ahmed-Chaouch l’a rencontrée.

Quotidien
5m

Quotidien