Aller directement au contenu
Rentrée parlementaire : l’opposition sur le pied de guerre

Rentrée parlementaire : l’opposition sur le pied de guerre

La rentrée des députés avait lieu ce lundi. Une rentrée tendue, une rentrée « explosive » et à « hauts risques » où les mots « censure », « dissolution » et « 49-3 » avaient été prononcés avant même l’arrivée des députés dans l’hémicycle. Une rentrée compliquée pour tout le monde donc, particulièrement pour la NUPES, divisée sur les affaires Adrien Quatennens et Julien Bayou.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
3m56
3 oct. 2022 à 20:26

Quotidien

Découvrez aussi