fond Saïd Chetouane, 15 ans, accuse la police algérienne d’agression sexuelle
Saïd Chetouane, 15 ans, accuse la police algérienne d’agression sexuelle

Saïd Chetouane, 15 ans, accuse la police algérienne d’agression sexuelle

C’est une affaire qui scandalise l’Algérie : Saïd Chetouane, un jeune manifestant de 15 ans accuse la police d’Alger de l’avoir torturé et abusé sexuellement. On en parle avec Azzeddine Ahmed-Chaouch. Saïd Chetouane, 15 ans, fait partie de la jeunesse qui manifeste depuis bientôt deux ans contre le régime, pour réclamer le renouvellement de la classe politique algérienne et dénoncer les actes de torture de la police. Samedi, Saïd Chetouane participe à une nouvelle manifestation. Sur sa pancarte, il s’en prend à l’armée et à la police avec ce slogan « Les services de renseignements sont des terroristes, que tombe la mafia militaire ». Repéré par les forces de l’ordre, il est interpellé et emmené au commissariat de Bad El Oued, un quartier du centre d’Alger. Saïd Chetouane restera huit heures en garde à vue, avant d’être libéré à 23h. Filmé à sa sortie du commissariat par des activistes hostiles au régime, le jeune homme est en larmes et peine à parler. Dimanche, il raconte avoir été attouché sexuellement dans le fourgon de la police alors qu’il était emmené au commissariat. Face à la gravité des accusations, plusieurs ONG dont Amnesty International réclament une enquête indépendante. D’autant que Saïd Chetouane n’est pas le premier manifestant à dénoncer des faits de torture et d’agressions sexuelles.
Quotidien
3m59
Publiée le 05 avril 2021 à 19:58
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires